Actualités


Quelles ont été les principales victoires de BDS en 2020 ?

Par Nora Barrows-Friedman, le 30 décembre 2020

2020 a sûrement été une année comme nulle autre.

Pourtant, malgré la pandémie de COVID-19, elle a été une année pleine de succès pour le mouvement mondial des droits palestiniens. Il y a eu plein d’actions directes, de victoires au tribunal et d’appels importants lancés afin de sanctionner Israël pour ses violations du droit international.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 47 : "Novembre numérique, retour en vidéo avec Gaza Stories"

31 décembre 2020

Cette dernière vidéo de 2020 se devait de revenir sur l’évènement culturel annuel organisé par l’institut français de Gaza, le "Hackathon de la langue française" ! Celui-ci se déroule dans le cadre du Novembre numérique, une manifestation de promotion de la langue française à travers les technologies du numérique qui se déroule simultanément dans tous les instituts français du monde.


La solution à deux Etats : l’opium du peuple palestinien

Par Haidar Eid, le 29 décembre

Le mois dernier, Saeb Erekat, principal négociateur palestinien et secrétaire général du Comité Exécutif de l’Organisation de Libération de la Palestine, est décédé à l’âge de 65 ans. Sa mort a été perçue par certains Palestiniens comme une métaphore de la fin de l’époque d’Oslo et de sa logique tordue.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 46 : "L’artiste des bas-reliefs"

29 décembre 2020

Les jeunes de la Bande de Gaza sont incroyables… Comment imaginer que tant d’entre eux ont décidé de se consacrer à l’art dans un espace coupé du monde depuis 2007 par la seule volonté d’un Etat et de son armée ? L’art comme forme de résistance pour faire vivre et protéger l’héritage culturel palestinien, c’est la voie qu’a choisi Taimaa Salama.


Clavreul, Césaire et moi. De l’Innocence des uns et de la Conscience des autres.

Nous publions ce texte d’Houria Bouteldja en réponse aux attaques infâmes dont elle fait l’objet, après la "dépublication" de son article par Médiapart. Cet article en question, L’anti-tatarisme des Palestiniens (et des banlieues) n’existe pas - A propos de Miss Provence et de l’antisémitisme (le vrai) avait été hébergé alors sur notre site.

La Commission communication externe, pour la Coordination nationale de l’UJFP le 30-12-2020


La loi de l’État-nation a été auditionnée devant la Cour, de même que la farce de la démocratie israélienne

Par Orly Noy, le 24 décembre 2020

Au cours de l’audience, les juges de la Cour suprême n’ont vu aucun problème dans la rétrogradation de la langue arabe et ont affirmé que « l’égalité » est quelque chose qu’il vaut mieux laisser pour l’avenir.


Menaces, plaintes, appels à dissolution : quand l’extrême droite pro-israélienne tente d’intimider le Collectif Palestine Vaincra

Depuis plusieurs jours, nous avons diffusé sur les réseaux sociaux des photos d’affiches placées dans des panneaux JC Decaux (sans fracturation) qui dénoncent l’apartheid israélien. Ces photos ont été relayées par des centaines de personnes et ont touchés des centaines de milliers d’autres sur les différents réseaux sociaux.


L’anti-tatarisme des Palestiniens (et des banlieues) n’existe pas - A propos de Miss Provence et de l’antisémitisme (le vrai)

Nous publions ce texte d’Houria Bouteldja, initialement publié sur Mediapart avant d’être dépublié, car il ne respecte pas la Charte de participation [*].

Nous ne comprenons pas les raisons de ce qui apparaît être une censure. Médiapart a-t-il cédé à la polémique initiée par Gilles Clavreul, ex DILCRAH et grand pourfendeur devant l’Eternel de l’antiracisme politique ? A-t-il feint, comme Clavreul, de ne pas comprendre le propos de HB et de lui faire dire autre chose ?
La Commission communication externe pour la Coordination de l’UJFP le 26 décembre 2020


Le fond de l’air est raciste

L’UJFP déplore les messages racistes antisémites insupportables qui ont accablé April Benayoum, la jeune lauréate dauphine de l’élection miss France. Ce n’est pas une première, l’an dernier Clémence Bottino guadeloupéenne, à peine élue Miss France, avait elle aussi subi des attaques racistes négrophobes sur les réseaux sociaux.


Réactions face à la dissolution du CCIF

Nous relayons ici les réactions d’associations et de partis politiques face à la dissolution du CCIF. Notre propre communiqué est ici

Articles les plus récents


Articles les plus récents


DISSOLUTION DU CCIF : ISLAMOPHOBIE ET BASCULE AUTORITAIRE

mardi 24 novembre 2020

Jeudi dernier, le CCIF a reçu du ministère de l’intérieur une notification de dissolution, laissant au collectif 8 jours pour émettre ses « observations », dans un simulacre de procédure contradictoire. Cette dissolution que Gérald Darmanin s’est empressé de relayer triomphalement sur les réseaux sociaux en précisant qu’elle procédait directement des instructions d’Emmanuel Macron est en réalité sans objet puisque le CCIF avait, par anticipation de cette décision, déjà pris le soin de déménager son siège social à l’étranger.



Soutien à la population du Haut-Karabakh - Non à tous les nettoyages ethniques

lundi 23 novembre 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Au moment de l’éclatement de l’URSS, les frontières des nouveaux États ne correspondaient pas, comme souvent, aux réalités historiques et communautaires des populations. On en meurt encore aujourd’hui. Les habitants de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie ont été plusieurs fois déplacés d’un côté à l’autre par les prétentions territoriales des deux États. Le précédent cessez-le-feu (1994) a vu la victoire de l’Arménie qui a annexé sept districts entourant le Haut-Karabakh.



Malgré le confinement, la chasse aux Sans-Papiers reste ouverte

lundi 23 novembre 2020 par CTSPV

Communiqué du Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry

Vitry, le lundi 23 novembre 2020

Lors du premier confinement, la police avait cessé de rentrer dans les foyers. Pendant leurs déplacements, les policiers et les gendarmes, souvent sans masques, se contentaient de regarder de loin l’attestation de déplacement.



"L’appropriation par Israël de la mémoire de la Shoah’ est pour moi une vraie souffrance

lundi 23 novembre 2020 par Henri Goldman

Publié le 28-01-20 sur le site du journal La Libre Belgique

Une opinion d’Henri Goldman, membre de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique.

Auschwitz. Ma famille a une histoire avec ce camp. Ma mère, Szajndla dite Sonia, y fut déportée de Malines en janvier 1944, avec le 23 e convoi. Peu de temps après, elle donna naissance à une petite fille qui fut doucement euthanasiée pour éviter pire. Mon père, Yisroël dit Charles, arriva un peu plus tard, avec le 24 e convoi, l’avant-dernier, accompagné de sa femme et du plus jeune de ses trois enfants. À l’arrivée, ils furent séparés sur la rampe. Mon père rentra dans le camp. Sa femme et son fils furent poussés dans l’autre file. Ils allaient prendre une douche. On ne devait plus les revoir. Leurs noms sont gravés sur les murs du mémorial juif d’Anderlecht, parmi plus de 25 000 autres noms.



Une République étouffée par le confusionnisme islamophobe et une dérive autoritaire

lundi 23 novembre 2020 par Maxime BENATOUIL

L’horrible assassinat de l’enseignant français Samuel Paty le 16 octobre dernier par un jeune djihadiste a suscité la sidération d’un pays déjà traumatisé par les attentats de 2015. Si les mots manquaient à la plupart d’entre nous par qualifier l’inqualifiable, la garde rapprochée du Président Emmanuel Macron, elle, n’en a pas été avare. Mais loin de chercher à apaiser les tensions, elle a jeté de l’huile sur le feu en renforçant un climat de suspicion autour de l’islam de France et en jetant l’opprobre sur l’opposition de gauche radicale et le monde universitaire, les accusant d’armer intellectuellement les terroristes.



Contre les répressions et pour la défense des libertés publiques

dimanche 22 novembre 2020

20 NOV. 2020 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

La période est marquée par l’extrême gravité des atteintes portées aux libertés publiques et professionnelles en France, ainsi qu’à l’Etat de droit, cela sous couvert de l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie du Covid. Universitaires, militants syndicaux et des quartiers populaires lancent un appel « pour la création d’une coordination contre les répressions et pour la défense des libertés publiques et professionnelles ».



Derrière les dissolutions, la haine

dimanche 22 novembre 2020 par Maxime BENATOUIL

Avec le Décret du 21 novembre 1940, les fascistes du régime de Vichy ont dissout la quasi totalité des organisations juives. Les premières à en pâtir étaient les associations de lutte contre l’antisémitisme et celles qui s’occupaient de charité communautaire. Les antisémites avaient en horreur que l’objet de leur haine témoigne de sa capacité à s’organiser politiquement et à faire vivre des liens de solidarité.



S’il interdit le CCIF, Emmanuel Macron conduira la France aux frontières de l’État de droit

samedi 21 novembre 2020 par François BURGAT

François Burgat

Vendredi 20 novembre 2020

La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France, dont le travail est pourtant loué par les défenseurs des droits de l’homme, marquerait un tournant dans le virage antilibéral impulsé par le président français



La lutte populiste de Macron contre « l’islam politique » nuit à la démocratie libérale française

samedi 21 novembre 2020 par Sari Hanafi

Sari Hanafi

Mardi 17 novembre 2020

Volontairement ou non, le président français se trompe au sujet de l’islam politique, mettant dans le même panier les membres de Daech et les démocrates conservateurs des Frères musulmans, qui pourraient pourtant aider à forger l’« islam des Lumières » qu’il appelle de ses vœux



« Nous n’accréditerons pas nos journalistes pour couvrir les manifestations »

samedi 21 novembre 2020

Tribune. Responsables de rédaction, nous nous inquiétons de la volonté du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, de porter atteinte à la liberté de la presse dans le cadre des manifestations.

La volonté exprimée d’assurer la protection des journalistes revient à encadrer et contrôler leur travail. Ce dispositif s’inscrit dans un contexte particulièrement inquiétant avec la proposition de loi sur la « sécurité globale » qui prévoit la restriction de la diffusion des images de policiers et de gendarmes.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5927617