Accueil > Lutte contre les racismes et les discriminations > Négrophobie > Négrophobie

Négrophobie

Articles de cette rubrique


Tag sur la statue de Colbert : il faut aider financièrement la Brigade Anti Négrophobie (BAN) pour son procès (Négrophobie)

jeudi 10 décembre 2020 par BAN

Message de la BAN

"Suite à notre action contre la statue de Colbert devant l’Assemblée nationale, Franco Lollia, notre porte-parole sera jugé le lundi 18 janvier 2021.

Il reste un mois pour collecter des fonds pour les frais d’organisation de la défense de Franco, sachant que son procès sera transformé en tribune pour poser la question des réparations qui nous concerne".



Michel Zecler : pourquoi un tel lynchage ? (Négrophobie)

dimanche 29 novembre 2020 par Norman Ajari

28 NOV. 2020 | PAR NORMAN AJARI | BLOG : LE BLOG DE NORMAN AJARI

Galvanisés par la gestion autoritaire et liberticide de la crise sanitaire actuelle qui place au cœur du dispositif le contrôle social bien davantage que l’augmentation des moyens alloués à la santé, les policiers se croient aujourd’hui tout permis. Entre la façon dont la police française interagit avec les Blancs et les autres, il n’y a pas seulement une différence de degré ; il y a une différence de nature. Analyse.



Passionnante audition (le 24 septembre 2020) du CRAN à l’Assemblée nationale (Négrophobie)

lundi 28 septembre 2020

Passionnante audition (le 24 septembre 2020) du CRAN à l’Assemblée nationale, devant la mission d’information de la conférence des Présidents : Émergence et évolution des différentes formes de racisme.



Nouvel âge et nouvelles figures du racisme. Ce que révèle un été et une rentrée aux senteurs islamophobes et négrophobes (Négrophobie)

mercredi 23 septembre 2020 par Saïd Bouamama

Publié le 21 septembre
Par Saïd Bouamama

La fin des vacances d’été et la rentrée se caractérisent par une multiplication des propos et actes racistes, tant islamophobes que négrophobes, deux figures du racisme contemporains désormais avérées. La succession de ces expressions du racisme fait courir le risque certain qu’une partie des habitant de l’hexagone « s’habitue au mal », s’acclimate à l’inacceptable et s’adapte à l’invivable ». Certes des condamnations de ces actes sont prononcées, des déclarations antiracistes sont produites, des communiqués de presse sont publiés. Cependant ces expressions antiracistes restent en réaction à chacune des agressions sans prendre la mesure de ce que révèle la succession des faits racistes et l’accélération de celle-ci. Rappelons quelques-uns de ces passages à l’acte raciste dont la succession indique le passage d’un seuil dans l’enracinement et la banalisation du racisme dans la société française. Analysons ensuite la signification de cette accélération raciste et les raisons possibles d’une riposte bien en dessous des enjeux.



DANS LA TOURMENTE (Négrophobie)

jeudi 10 septembre 2020 par Danièle Obono

Comment ça va ?

Je ne sais pas. Ça dépend des jours. Ça dépend des moments.

Pendant un temps, il y a eu une forme de détachement, de distanciation, de dissociation. Une mise à distance instinctive, nécessaire, qui s’opère. Comme un réflexe de protection. Et plus le bruit enfle, prend des proportions inhabituelles, plus le sentiment d’irréalité s’amplifie. Puis soudain, le venin perce la bulle. La réalité vous rattrape. On accuse le coup.



Martin Luther King - Lettre au président Macron sur le racisme en France (Négrophobie)

dimanche 30 août 2020 par Karfa Sira Diallo

28 AOÛT 2020 | PAR KARFA SIRA DIALLO | BLOG : LE BLOG DE KARFA SIRA DIALLO

Alors que l’Amérique célèbre le 57e anniversaire de la marche de Washington dans un contexte de tensions sociales exacerbées et qu’à Bordeaux une marche contre le racisme et pour l’égalité se tient ce 28 août, une interpellation du président français immobiliste sur les questions de racisme.



En soutien à Danièle Obono, contre le racisme décomplexé de Valeurs Actuelles (Négrophobie)

dimanche 30 août 2020 par Fondation Frantz Fanon

Communiqué publié par la Fondation Franz Fanon, le 29 août 2020.

En soutien à Danièle Obono, contre le racisme décomplexé de Valeurs Actuelles
Rassemblement au Trocadéro Samedi 5 septembre !

Une députée noire portant les chaînes de l’esclavage au cou !

C’est par cette image que Valeurs Actuelles a illustré son roman-fiction de cette semaine, intitulé « Danièle Obono au temps de l’esclavage ».

Le « journal » d’extrême-droite, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière de racisme, pousse ici sa nostalgie du colonialisme et de la mise en esclavage à son paroxysme, entre iconographie esclavagiste et révision de l’Histoire.



Le code noir, Colbert, la négrophobie d’Etat : le temps des réparations (Négrophobie)

mardi 4 août 2020

3 AOÛT 2020 | PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART | BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

Dans une lettre ouverte au Ministre de la Justice, plusieurs intellectuels, militants politique, artistes et organisations anti-raciste soutiennent l’action symbolique menée par la Brigade Anti Négrophobie sur la statue de Colbert. « Réparer, c’est d’abord et avant tout rétablir la dignité bafouée des victimes du Code Noir, restaurer leur mémoire, restituer leur histoire volée... »



ST ETIENNE, FAITS RACISTES À L’ENSASE (ÉCOLE NATIONALE D’ARCHITECTURE) : ACTION DE LA PLATEFORME DE LUTTE CONTRE TOUTES LES FORMES DE RACISME (Négrophobie)

Communiqué du 25 juin 2020 de la Plateforme de Lutte antiraciste politique

La plateforme de lutte antiraciste politique a pris connaissance avec consternation et colère des actions racistes qui ont eu lieu à l’école d’architecture basée à Saint-Étienne (ENSASE).

Ces actions traduisent, chez des étudiant·es de notre société contemporaine, dans le meilleur cas de l’ignorance et de l’inconscience des questions du racisme, et au pire, un racisme assumé.



Rachida Brahim : « Dans le contexte français, la question raciale reste une réalité que l’on ne veut pas penser » (Négrophobie)

mercredi 17 juin 2020 par Hassina mechaÏ

Racisme dans la police, police raciste, racisme structurel. La France connaît les mêmes débats que les États-Unis. De part et d’autre de l’Atlantique, deux cas emblématiques, George Floyd et Adama Traoré.

Par Hassina Mechaï. Publié le 11 juin 2020 - Middle East Eye.

Rachida Brahim est chercheuse associée au Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES) de l’Université Aix-Marseille. Sa thèse, bientôt publié sous le titre La Race tue deux fois. Une histoire des crimes racistes (1970-2000), paraîtra en décembre 2020 aux éditions Syllepse. Elle revient sur la difficulté qu’a la France à s’envisager non seulement comme une société qui connaît le racisme, mais également comme une société dont la structure, les institutions et l’organisation produisent en elles-mêmes ce racisme.



Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5927444